Rentrée scolaire 2022 : Des mots et des maux

 

 

A chaque rentrée les mots échangés entre acteurs, experts et commentateurs de l’Éducation témoignent de constats souvent partagés dans le passé sur l’Institution avec des sentiments qui oscillent entre satisfaction, inquiétude et rejet. La partition est écrite pour beaucoup selon leur statut, leur rôle, leur place dans l’organisation et le message qu’ils souhaitent adresser à leurs supporters même si ces derniers apparaissent dans le contexte actuel de moins en moins militants, davantage abstentionnistes, consommateurs ou à l’inverse révoltés.

 

A chaque rentrée les discours s’appuient avec des statistiques toujours controversées sur le budget, les moyens attribués en personnels, les effectifs par classe, les résultats scolaires de l’année passée ou reprennent les déclarations souvent inconciliables, celles des pouvoirs publics en charge du politique et de l’opérationnel face à des syndicats et des associations d’enseignants représentants les personnels mais aussi les familles…

La rentrée 2022 s’inscrit dans le choix entre « new management » et défense du service public avec ses valeurs intangibles, républicaines comme l’égalité des chances, la non-discrimination selon les catégories sociales, le genre, des programmes et des examens identiques pour tous…

 

A chaque rentrée, une circulaire définit le cadre des engagements pour l’année à venir, des objectifs et des réformes de la maternelle au second cycle du Secondaire et imprime l’empreinte ministérielle et les défis du moment.

La circulaire du 29/06/2022 rappelle que « l’école offre un temps et un espace commun à des enfants de tous horizons pour apprendre, comprendre, agir et devenir des citoyens libres, éclairés, égaux et fraternels »…belle ambition qui devrait se prémunir de tout communautarisme pour prioriser une « école pleinement inclusive et lutter contre les assignations sociales et territoriales ».

L’enjeu sera sans doute comme dans le passé difficile à atteindre alors que l’anxiété en 2022 est partagée sur de nombreux sujets de société dans une majorité de l’opinion publique qui doit gérer l’après crise sanitaire, les conflits internationaux et surtout la crise climatique, la sobriété est attendue de tous comme la fin de l’abondance alors que de nombreuses familles et enfants sont déjà dans la pauvreté, l’exclusion, le déclassement culturel et économique.

 

A chaque rentrée, des spécificités du système éducatif sont aussi observées, cette année en premier les difficultés du recrutement des enseignants qui ne se présentent plus aux concours (4 000 postes non pourvus en 2022) et obligent à embaucher de plus en plus de contractuels, de vacataires non formés ou insuffisamment.

La formation professionnelle des personnels est aussi un problème après une école qui depuis deux ans est en situation de fonctionnement hybride avec des protocoles contraints.

La filière technologique comme toutes les autres s’est adaptée aux défis organisationnels et pédagogiques, son effectif reste cependant en légère baisse selon les séries (-0,2% de candidats au bac ST2S en 2022/2021) depuis la réforme du bac et la suppression en classe de seconde du caractère obligatoire des options technologiques.

Son adossement à la filière générale la préserve de toute confusion avec la filière professionnelle en cours de réforme, les fondamentaux restent les disciplines générales, scientifiques et technologiques pour accéder à l’enseignement supérieur avec des diplômes habilités par l’Université de niveau 3 et 2.

 

A chaque rentrée, l’APSMS restera l’interlocuteur privilégié de tous les enseignants de STSS dans les établissements publics et privés sous contrat, elle continuera avec votre collaboration à vous tenir informé et à faire partager toutes vos activités pédagogiques, vos projets et observations sur l’évaluation, l’orientation post bac de nos lycéens.

Elle vous invite dès à présent comme chaque année en adhérant à nous rejoindre à la prochaine Journée d’étude qui se tiendra vendredi 9 décembre au lycée Bonaparte de Toulon sur le thème de la Jeunesse (modalités d’inscription ultérieures).